l’emprunt bancaire

 

Même sans avoir de capital disponible en main, on peut toujours devenir rentier immobilier avec un emprunt bancaire. Est-ce réellement une bonne alternative ? Comment faire pour disposer de ce prêt ? Cet article vous donne des conseils pour l’obtention d’un emprunt bancaire.

Disposer d’un revenu stable

Pour pouvoir obtenir un prêt de capital auprès d’un établissement bancaire, on doit fournir des preuves qu’on dispose d’un revenu stable. Tout au long du contrat, une part de vos revenus servira à rembourser l’argent emprunté, c’est pourquoi les banques vous demandent une assurance de remboursement de son solde. Pour arriver à débloquer des fonds financiers, vous devriez donc soumettre un dossier d’emprunt solvable et solide. Dans cette optique, n’hésitez pas à démontrer vos capacités à respecter vos obligations au terme du contrat de financement.

Planifier son investissement

Un bon rentier ne fait jamais les choses à l’aveuglette. Il doit établir et suivre un plan pour que son investissement puisse réellement lui porter des fruits. Ce plan permet non seulement de garantir la rentabilité du projet, mais aussi d’obtenir la confiance d’une banque. Avant de planifier son investissement, on doit d’abord s’aventurer sur le marché immobilier pour comparer les actifs disponibles et pour dénicher les meilleures offres. Dans cette quête, plusieurs critères doivent être imposés pour faciliter les choix du bien : l’emplacement, la capacité à répondre à un certain besoin précis, le niveau de rendement offert et probable dans un futur proche…

Avoir des talents de négociateur

Même si vous présentez un projet rentable et que vous disposez d’un revenu stable pour rembourser le capital investi par la banque, il vous sera difficile, voire impossible, d’obtenir un prêt sans avoir des talents de négociateur. Par ailleurs, c’est l’un des critères exigés d’un bon rentier immobilier. Pourtant, il n’est pas donné à tout le monde de savoir négocier à une offre, surtout s’il s’agit d’un organisme exigeant comme la banque. Pour passer cette étape, vous pourriez alors recourir à l’aide d’un courtier immobilier qui saura se débrouiller à votre place. Il aura pour tâche principale de vous faire gagner d’un effet de levier avantageux avec un taux d’emprunt minime.

Étant donné que votre investissement dépendra des comportements financiers de vos locataires, sachez donc bien les choisir. Vous pourriez par exemple leur demander des preuves de revenus stables pour avoir l’esprit tranquille. Il est aussi conseillé de recourir à un service d’assurance pour prévenir les cas d’impayés.

Pour plus de détails sur le métier d’un rentier, consultez https://devenir-rentier.org/.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *