l’emprunt bancaire

Chaque entreprise souhaitant développer ses activités sur le long terme a généralement besoin de l’intervention d’un apporteur d’affaires. C’est une personne qui va jouer le rôle d’intermédiaire entre deux parties afin que l’opération commerciale entre elles se déroule dans les meilleures conditions.

Apport d’affaires : c’est quoi ?

L’apport d’affaires c’est l’action de l’apporteur d’affaires qui consiste à mettre en relation plusieurs personnes susceptibles d’aboutir à un accord commercial. Cela peut désigner un contrat de vente, un contrat de prestations, de service ou encore un partenariat ou autres. Lorsque les deux parties auraient validé l’accord commercial, l’entreprise se chargera de la rémunération de l’apporteur d’affaires.

La rémunération de l’apporteur d’affaires peut prendre plusieurs formes. Il est également possible que le contrat d’apport d’affaires détermine cette rémunération. En effet, il est possible de payer l’apporteur d’affaire sur une simple mise en relation, mais cela peut aussi se faire uniquement lorsque la mise en relation aurait aboutit à une entente entre l’entreprise et son client.

Comme l’apport d’affaire n’est pas réglementé, c’est à l’entreprise et à l’apporteur d’affaire de fixer l’ensemble des modalités de l’activité via un contrat d’apport d’affaires. Il serait alors plus judicieux de confier la rédaction d’un contrat d’apport d’affaires à un professionnel afin de se protéger de tout risque. Il y a quand même des professions réglementées qui peuvent agir en apporteur d’affaires. Ils peuvent s’occuper d’une mise en relation lorsqu’ils disposent d’un diplôme spécifique pour l’exécution de ce métier.

Les avantages de l’apport d’affaires pour les entreprises débutantes

Le coût de l’apport d’affaires est fixe pour le VRP et le commercial salarié. Ce n’est, pourtant pas le cas pour une entreprise. En effet, l’apporteur d’affaire n’est payé que lorsque la mise en relation qu’il aurait effectuée aboutit à la conclusion d’un accord commercial. C’est l’un de ses principaux avantages. L’entreprise ne risquera pas de dépenser son argent pour quelque chose qui ne pourrait pas lui apporter un retour d’investissement. D’un autre côté, l’entreprise peut aussi exiger que le client paye un acompte.

Avec un contrat d’apport d’affaires sur mesure, chaque partie peut en tirer des profits considérables. Dans ce contrat est généralement mentionné l’identité de l’entreprise et de l’apporteur d’affaires, l’objet du contrat, ce que l’apporteur d’affaires est autorisé à faire, les produits de l’entreprise et le client à prospecter et surtout les commissions, sans oublier la durée du contrat et les conditions de sa rupture.

Apport d’affaires : quelques astuces pour éviter tout risque

Il est évident que l’entreprise et l’apporteur d’affaires cherchent chacun à tirer profit du contrat d’apport d’affaires. Comme l’apporteur d’affaires est un travailleur indépendant, il y a des responsabilités qu’il doit assumer. Il doit toujours limiter son champ d’action et le mieux c’est d’être le plus précis quant aux droits et aux obligations de l’entreprise et de l’apporteur d’affaires.

Pour l’entreprise, il ne faut jamais hésiter à exiger des informations sur l’état réel de l’affaire avec le cocontractant pour éviter toute perte de temps. Dès le début du contrat, l’entreprise et l’apporteur d’affaires doivent aussi se mettre d’accord sur le montant des commissions à percevoir sur chaque affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *