Cuisiner, c’est consommer de l’énergie pour conserver les aliments ou pour préparer de quoi manger. C’est dans la cuisine que la plupart des appareils électroménagers fonctionnent quotidiennement, presqu’en permanence. Décidément, il faut trouver un moyen de ce côté-là pour réduire la facture !

1-     Un usage optimal des appareils électroménagers

Pour votre information, sachez que la température ambiante a une influence sur la consommation d’énergie d’un réfrigérateur. C’est un des points à considérer dans l’aménagement de votre cuisine – pour en savoir plus, accédez à https://www.glammedia.fr/. Il vaut mieux placer le mobilier dans une pièce à 18° que dans une pièce à 23°. La première condition vous permettra de consommer 38 % de moins d’électricité que la seconde.

Envie de nettoyer la cavité de votre four par pyrolyse ? Il est plus profitable de le faire juste après avoir cuit votre dinde ou votre gratin. La hausse de température existante vous aidera à économiser l’énergie dépensée pour l’opération de nettoyage. Dans la même optique, ne rentrez pas un plat chaud dans un frigo. Vous risquez de lui faire dépenser inutilement de l’énergie. Attendez que vos restes de repas refroidissent avant de les introduire dans le réfrigérateur.

Si vous arrivez à suivre toutes ces règles d’optimisation de l’usage de vos appareils électroménagers, vous pouvez espérer économiser annuellement 50 kWh, ce qui vous fera une épargne d’environ 10 € par an.

2-     Mode éco ou mode rapide ?

Une autre manière d’optimiser l’utilisation du lave-vaisselle est la préférence du mode éco au mode rapide. Votre patience est donc à mettre à l’épreuve i vous voulez économiser 45 % d’électricité.

3-     Une simple précaution

Si vous chauffez un litre d’eau dans une casserole, un geste simple suffit pour réduire votre consommation de gaz ou d’électricité de 70 % : Couvrez la casserole ! Notez en effet qu’il vous faut une puissance de 500 W pour le chauffage d’une casserole d’eau dépourvue de couvercle, alors que 150 W suffisent si la casserole est couverte. Non seulement vous réduirez la durée de chauffage de l’eau en couvrant la casserole, mais vos diminuerez l’apport en chaleur de la part de votre appareil de cuisson. Vous craignez les débordements ? – Utilisez une casserole de plus grande capacité pour un litre d’eau. À défaut, surveillez-la, cela ne vous prendra pas beaucoup de temps.

Remarque : l’économie de gaz ou d’électricité de 70 % est évaluée par litre d’eau.

4-     Un investissement qui rapporte gros

Si vous faites manuellement la vaisselle, attendez-vous à une consommation d’eau située entre 40L et 70L. Si vous investissez dans un lave-vaisselle performant, la machine n’aura besoin que de 6L d’eau pour exécuter la tâche qui lui sera attribuée. En faisant le calcul, vous vous apercevrez que vous économiserez 35L d’eau environ à chaque cycle de lavage.

5-     L’entretien des appareils électroménagers à ne pas négliger

Le réfrigérateur est le meilleur exemple pour illustrer la réduction de la consommation une fois le mobilier bien entretenu (régulièrement dégivré). On se réfère au résultat des études du bureau Enertech qui a démontré que l’existence de givre de 3 cm d’épaisseur dans un frigo suffit pour doubler l’énergie consommée par celui-ci. Ceci étant, il ne faut pas négliger son entretien. Dégivrez-le régulièrement !

De même, il faut également entretenir votre hotte. Nettoyez périodiquement son filtre, ainsi que celui de votre lave-vaisselle. Vous verrez, grâce à un bon entretien de votre matériel de cuisine, vous parviendrez à économiser 100 kWh au minimum, et vous pourrez même aller jusqu’à une économie de 300 kWh. Cela équivaut à 50 euros environ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *