Carafe filtrante : bonne ou mauvaise idée ?

Si chaque personne doit consommer 1,5 à 2 litres d’eau par jour, cela fait 730 litres par an. Ce qui peut être conséquent, surtout si vous avez l’habitude de boire de l’eau en bouteille, même pour la préparation de vos boissons chaudes. Pour pallier cela, un grand nombre de gens décident alors actuellement de se procurer des carafes filtrantes, afin de purifier l’eau du robinet. Mais cette solution constitue-t-elle une véritable panacée ? Découvrez ici la réponse.

Les avantages de la carafe en elle-même

Dans la majorité des cas, les carafes filtrantes sont fabriquées en plastique alimentaire. Quant à leurs cartouches, ces dernières sont conçues en polypropylène recyclable.  En règle générale, elles sont également constituées de deux réservoirs. Le premier qui se situe dans la partie supérieure sert à recevoir l’eau à purifier, tandis que le second qui se trouve en bas accueillera l’eau filtrée. Ces deux parties sont notamment séparées par une cartouche composée de résine échangeuse d’ions, de charbon actif et éventuellement de particules d’argent. Des éléments essentiels pour éviter le développement de bactéries à l’intérieur du filtre.

Grâce à une carafe filtrante, l’eau du robinet devient alors plus douce. De plus, le dispositif protègera vos appareils électroménagers du tartre, puisqu’il va aussi filtrer le calcaire. La carafe brita, par exemple, fait partie des modèles les plus populaires et les plus appréciés du moment. Toutefois, en filtrant l’eau, l’appareil filtre également le magnésium. Pourtant, ce n’est pas nécessaire. Et si la capacité annoncée sur l’emballage est de 2,4 litres par exemple, sachez que cela comprend en fait celle des deux réservoirs. Donc, si vous considérez uniquement le volume d’eau filtrée, retirez 1 litre à l’annonce.

Son impact écologique

D’après certaines études, l’impact écologique de l’eau en bouteille est à plus de mille fois supérieur à celui de l’eau du robinet. Un litre d’eau filtrée avec brita présente 7 g de CO2 comme empreinte écologique, contre 194 g de CO2 pour une bouteille d’eau du grand commerce.

Néanmoins, il est bon de savoir que le procédé de filtration entraîne la carafe à produire de l’eau acide. Ce qui risque forcément d’user les métaux par corrosion. De nos jours, certains fabricants prennent soigneusement ce détail en compte. Pour y remédier, ils utilisent alors une technologie dans leur filtre, afin de remonter le pH de l’eau à un niveau neutre. Mais si vous hésitez, après avoir pris connaissance de cette notion, sachez qu’il existe une solution relativement plus innovante, plus saine et plus douce : le purificateur d’eau.

Le goût et les caractéristiques de l’eau du robinet filtrée

Afin d’éliminer tout germe, les carafes filtrantes comme brita filtrent la moindre proportion de chlore qui est ajoutée à l’eau potable. Grâce à ce procédé, l’eau filtrée aura alors un goût agréable et neutre. Mais si c’est uniquement cette neutralité que vous recherchez, une carafe filtrante ne vous est pas forcément nécessaire. En effet, il vous suffit de placer l’eau au frais sans couvercle, durant une heure. Et le tour est joué ! Une alternative bien plus intéressante ? L’utilisation d’un purificateur d’eau.

Par ailleurs, il est absolument impératif de changer la cartouche de votre carafe filtrante, toutes les quatre semaines. Autrement, des microbes pourraient rapidement s’y développer. Veillez non moins à changer l’eau régulièrement, car le filtre élimine le chlore. Ce dernier étant supposé protéger l’eau des microorganismes. N’oubliez pas non plus qu’il est nécessaire de fréquemment laver la carafe. Mal entretenue, celle-ci risque inévitablement de produire de nombreux germes dans l’eau filtrée. Ce qui peut vous causer des problèmes de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.