Si vous accumulez le stress dans votre mode de vie, il est important de garder à l’esprit que l’épuisement professionnel en anglais Burn out pourrait se manifester à l’avenir, au cas ou vous ne prenez pas les mesures nécessaires pour l’éviter. Une première étape importante est de savoir à quoi vous avez affaire. Bien que le terme “Burn out” renvoi le plus souvent au stress. Il sera donc question dans cet article de donner primo, une définition claire du terme Burn out, ensuite présenter ses causes, conséquences et enfin comment le traiter.

Qu’est-ce que le Burn out ?

L’épuisement professionnel est une réaction à un stress professionnel prolongé ou chronique et se caractérise par trois dimensions principales : l’épuisement, le cynisme (moins d’identification avec le travail) et un sentiment de capacité professionnelle réduite. En termes plus simples, si vous vous sentez épuisé, commencez à détester votre travail et à vous sentir moins capable au travail, vous montrez des signes du Burn out.
Le stress qui contribue à l’épuisement professionnel peut provenir principalement de votre travail, mais celui lié à votre mode de vie en général peut être ajouter à celui-ci. Aussi, les traits de personnalité, les modèles de pensée, comme le perfectionnisme et le pessimisme, peuvent également y contribuer.
Le terme “burnout” est un terme relativement nouveau, inventé en 1974 par Herbert Freudenberger dans son livre Burnout : Le coût élevé d’un rendement élevé. Il définissait à l’origine l’épuisement professionnel comme ” l’extinction de la motivation ou de l’incitation, surtout lorsque le dévouement à une cause ou à une relation ne donne pas les résultats escomptés “.
Bien que l’épuisement professionnel ne soit pas un trouble psychiatrique ou psychologique clinique reconnue, il existe des caractéristiques semblables entre l’épuisement professionnel et les troubles pouvant être diagnostiqués, comme la dépression, les troubles anxieux ou les troubles de l’humeur. Cependant, l’épuisement professionnel est beaucoup plus courant. Par exemple, on estime que 25 à 60 pour cent des médecins praticiens sont victimes d’épuisement professionnel. Elle est également moins grave, plus temporaire et clairement causée par des facteurs de stress situationnels plutôt que par un déséquilibre chimique d’origine biologique.

Qu’est-ce qui cause le Burn out ?

Le Burn out a de nombreuses causes. Ceux-ci sont relativement liés à l’emploi, aux du mode de vie et aux caractéristiques de la personnalité individuelle. Par exemple, ceux qui occupent des emplois qui ont une lourde charge de travail avec une faible reconnaissance ou rémunération, des exigences imprécises et de lourdes conséquences en cas d’erreurs courent un plus grand risque d’épuisement professionnel. Ceux qui sont perfectionnistes s’épuisent aussi plus facilement. Et ceux qui ont une vie bien remplie et peu d’aptitudes à prendre soin d’eux-mêmes courent également un plus grand risque.
Si vous pensez être à risque, vous pouvez explorer des ressources liées aux auto-soins et trouver de la satisfaction dans votre emploi actuel. Et si vous sentez que vos symptômes affectent votre vie de façon significative et que vous avez besoin d’aide pour y faire face, il existe de nombreux traitements qui peuvent vous aider, et parler à un professionnel peut être une bonne idée.

Symptômes Burn out

Il peut être difficile de reconnaître quand on passe d’un état de stress chronique à un état d’épuisement professionnel. Un signe général d’épuisement professionnel, c’est lorsque vous avez envie d’abandonner ou que vous ne pouvez tout simplement pas vous motiver à faire l’effort (souvent élevé) nécessaire pour accomplir le travail qui vous est demandé. Le sentiment d’appréhension à l’idée d’aller au travail peut aussi être un signe. Les symptômes les plus classiques sont les suivants :

  • Fatigue physique : Le stress prolongé peut être épuisant physiquement, ce qui vous fait vous sentir fatigué la plupart du temps, ou ne plus avoir l’énergie que vous aviez auparavant. Se lever du lit devient plus difficile. Si c’est grave, cela peut aussi être un signe de dépression ou de maladie physique, alors songez à consulter votre médecin si vous pensez qu’il se passe quelque chose de plus grave. Mais si vous constatez qu’un sentiment général d’évitement se développe, cela pourrait être un signe d’épuisement professionnel ou Burn out.
  • Fatigue émotionnelle : C’est lorsque vous vous sentez impatient, lunatique, triste, inexplicablement triste, ou simplement frustrée plus facilement que vous ne le feriez normalement. Vous avez l’impression de ne pas pouvoir gérer la vie aussi facilement qu’autrefois. Encore une fois, si l’humeur devient assez grave pour affecter vos relations ou votre capacité à faire votre travail, il serait peut-être bon d’en parler à quelqu’un.
  • Affaiblissement de l’immunité : Lorsque les niveaux de stress sont élevés pendant une période prolongée, votre système immunitaire en souffre. Les personnes qui souffrent d’un Burn out reçoivent habituellement des messages de la part de leur corps que quelque chose doit changer, et ce message prend la forme d’une susceptibilité accrue au rhume, à la grippe et à d’autres maladies mineures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *