De toute évidence, tout propriétaire veut donner à son chien l’alimentation la plus adaptée. Cela lui permet de rester en bonne santé. Plusieurs sont les choix possibles en la matière : alimentation préparée maison, alimentation industrielle, sèche, humide…

Les différents types d’alimentation d’un chien

Le marché propose de nombreuses possibilités pour nourrir le meilleur ami de l’homme. De manière concrète, l’alimentation du chien est classée en trois catégories :

– les croquettes. C’est l’aliment industriel sec, le plus employé actuellement,

– les pâtés ou boulettes en boites. C’est également un aliment industriel, mais humide, très répandu,

– l’alimentation ménagère. Comme son nom l’indique, c’est une alimentation cuisinée tous les jours à la maison.

Afin de bien vivre avec un teckel kaninchen, il faut bien choisir l’alimentation industrielle la plus appropriée. Pour ce qui est des boîtes ou croquettes, il existe plusieurs niveaux de qualité. Ainsi, les aliments de très bonne qualité, sont labellisés « santé » ou « premium ». Ils s’adaptent à chaque chien selon sa race, son âge ainsi que son niveau d’activité. Ils sont à acheter auprès de son vétérinaire, dans les circuits spécialisés, dans les animaleries, en supermarché ou grande distribution.

Focus sur l’alimentation ménagère, soit l’alimentation faite maison

L’alimentation ménagère pour chien est très intéressante, si elle est préparée de manière équilibrée. Elle présente l’avantage d’utiliser des ingrédients frais. Elle doit comporter de viandes, céréales, légumes verts, de l’huile, de la levure de bière, sans oublier un complément de vitamines et de minéraux. Elle présente l’inconvénient d’être difficile à préparer.

Dans la pratique, cela requiert des connaissances en nutrition canine et en diététique approfondies. En effet, les besoins du chien varient selon sa race, son âge, son niveau d’activité. D’autant plus que la durée de conservation d’une alimentation pour chien ménagère est courte, soit 2 à 3 jours au réfrigérateur. Aussi, le résultat diététique obtenu est moyen.

En réalité, le chien adoptera comme habitude de trier et de ne manger que ce qu’il préfère, pour asseoir un véritable déséquilibre alimentaire. A cet effet, il faut faire attention à la ration « à l’ancienne ». C’est l’appellation de la soupe à base de riz, de morceaux de viande pour animaux, voire de restes de tables. Cette alimentation est très déséquilibrée et peut engendrer des mauvais résultats pour la santé de l’animal.

Préférer l’aliment industriel standard

Effectivement, l’alimentation industrielle pour chien est à la fois rapide à préparer et toujours équilibrée. Si le propriétaire opte pour un aliment « standard », le chien aura les nutriments utiles (protéines, glucides et lipides) en quantité suffisante.

Cependant, cette alimentation n’est pas garantie sur l’origine et la qualité desdits nutriments. Par contre, les aliments premium sont élaborés partir d’ingrédients de qualité supérieure. Ils détiennent un niveau nutritionnel et une digestibilité très élevés.

Comme les aliments industriels sont conçus et fabriqués par des spécialistes de la nutrition canine, ils sont censés contenir tous les nutriments en proportions optimales. Il n’est plus utile d’y ajouter des vitamines, des minéraux ou tout autre ingrédient ou complément.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *