Alain Dumenil : ce qui a fait son succès !

Âgé de 71 ans et né à Neuilly-sur-Seine, Alain Duménil est le cliché parfait de l’homme d’affaires accompli qui, grâce à son don d’investir dans le marché immobilier, a réussi à s’élever très haut. Homme discret, c’est un magnat de la finance avec une fortune estimée à plus de 400 millions d’euros. Selon le magazine “Challenges”, cela le classe 90e au niveau national. Besoin d’en savoir plus sur Alain Dumenil, lisez  ce billet en entier.

La biographie d’Alain Dumenil

Alain Duménil est l’un de ses hommes d’affaires qui se sont fait connaître par des opérations parfois mal perçues dans les médias. Pour se faire une sa fortune, il multiplie les rachats d’entreprises en difficulté, ce qui lui rapporte une partie de sa fortune, mais aussi une presse défavorable.

Dès son départ d’HEC en 1975, Alain Dumenil prend les rênes de l’entreprise familiale, contraint par la mort de son père. Il réalisera sans aucun doute l’une des meilleures ventes de sa carrière en vendant sa société DuménilLeblé à Cerus, filiale du groupe de Carlo de Benedetti, après l’avoir mise en bourse, juste avant le krach d’octobre 1987 et l’effondrement de marchés.

Sa carrière est parsemée de ventes et d’acquisitions avec plus ou moins de succès, dans de multiples secteurs. Luxe, immobilier, aviation et même presse. Alain Duménil est bien connu. Très bien connu dans le monde des affaires. Son nom apparaît ainsi dans des dossiers tels que Jean-Louis Scherrer, Francesco Smalto, Stéphane Kélian, Air Littoral, ou encore Agefi. Alain Dumenil a repris en 2009 une grande partie du capital de la société mère qui contrôle le journal financier Agefi.

Mais d’autres aventures se passent moins bien. Le rachat du Château d’Alincourt aux enchères a entraîné un bras de fer avec les locataires du terrain qui vivaient en mobil-homes. La DAL ou Droit au logement s’est alors violemment opposée à ces expulsions. Plus récemment, Alain Dumenil a été condamné pour faillite suite au démantèlement de Stéphane Kélian en 2005.

Alain Dumenil est aujourd’hui président et principal actionnaire d’Acanthe Dé.

La mise en vente de SMALTO par Alain Dumenil

(Boursier.com) – Les opérations se poursuivent dans le secteur du luxe! … L’homme d’affaires Alain Duménil a décidé de mettre en vente le costume Smalto qu’il avait acheté au fondateur, Francesco Smalto en 1962, écrit le magazine «Challenges» sur son site Internet. Alain Dumenil, qui avait déjà cédé l’an dernier le joaillier Poiray, contrôle désormais 65% du capital de Smalto, le reste étant coté sur le marché libre. Une banque d’investissement devrait être désignée au cours du mois de janvier pour gérer le processus de transfert, précise ‘challenges.fr »…

Smalto, célèbre pour ses costumes sur-mesure, plébiscité par de nombreux chefs d’État (dont François Mitterrand), a réalisé un chiffre d’affaires annuel de 28 millions d’euros (+ 10 %) et un bénéfice d’environ 500 000 euros sur son dernier exercice. Le groupe découpe environ 1 000 costumes sur mesure par an dans son atelier parisien, au prix d’entrée de 7 000 euros, et produit également une collection de prêt-à-porter, qui représente 70 % du chiffre d’affaires global du groupe. .

Depuis son rachat par Thierry le Gueric en 2008, la marque a retrouvé sa rentabilité, s’est monté en gamme et a arrêté de fabriquer ses collections en Chine pour rapatrier la production en France et en Italie. Ironiquement, aujourd’hui les groupes chinois s’intéresseraient de près à l’acquisition de Smalto… Mais les Européens Kering, LVMH et Richemont pourraient également se pencher sur le dossier, ce qui leur permettrait de renforcer leurs pôles de tête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *