Couteau de cuisine

Tout d’abord, saviez-vous que les couteaux de cuisine peuvent être utilisés à vie ? Et si! Je connais un chef qui utilise le même couteau depuis le début. Autrement dit, il a offert son premier couteau à 15 ans, et il est toujours son fidèle partenaire à 45 ans aujourd’hui ! Il ne faut pas une mallette entière pour faire des merveilles, un très bon couteau suffira !

Définition d’un très bon couteau de cuisine

C’est un couteaux de cuisine avec une lame très tranchante et robuste. Il suffit de retourner la nourriture une fois et elle la coupera sans résistance ! Mais comme nous le verrons plus loin, le tranchant de la lame n’est pas le seul critère à prendre en compte lors du choix d’un couteau. C’est un choix très subjectif, car il faut être très à l’aise avec son couteau. Cela dépend donc de la forme et du poids du manche.

Les bons gestes à adopter

Pour couper avec un couteau de cuisine, il faut faire le même geste qu’avec une scie. C’est-à-dire un aller-retour horizontal. Avant et après. Car c’est le frottement de la lame contre l’aliment qui le tranche. N’appuyez pas non plus dessus comme si vous harceliez! En effet, lorsque le tranchant de la lame frotte contre l’aliment, il se coupe. Si on se contente d’appuyer, au lieu d’aller et venir horizontalement, ça ne coupera pas, on forcera, et nos doigts deviendront dangereux, car le couteau risque de glisser ;

Alors une partie de la lame est toujours en contact avec la plaque. Habituellement, c’est vers la pointe. Il permet un mouvement continu. Cela nous rendra plus fluides, plus réguliers et plus rapides ! Enfin, on utilise la partie la plus proche du talon pour faciliter la découpe. Parce que, sur la lame, c’est la partie la plus proche de notre main, on peut mieux la guider. Et mieux contrôler la force de notre niveau. C’est donc avec cette partie que nous pouvons exercer la plus grande force sur la nourriture lorsque nous en avons besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.