La vente à réméré: les avantages et les inconvénients à connaitre avant de se lancer

Savez-vous ce qu’est une vente à réméré ? C’est une transaction immobilière qui consiste à vendre pour quelque temps votre propriété. Le contrat dure au maximum 5 ans, après quoi vous pouvez racheter le bien, et ce, sans intérêts. C’est pratique notamment pour régler vos dettes ou si vous avez besoin d’un capital cash en urgence. Mais attention, au-delà de ces avantages évidents de la vente à réméré, il y a tout de même des inconvénients à prendre en compte.

Les avantages d’une vente à réméré

Pour commencer, la vente a réméré est pratique. C’est un excellent moyen pour sortir du surendettement et/ou pour financer un projet sans crédit.  Vous pouvez vendre votre bien immobilier à bon prix en passant en amont par une estimation immobilière. La valeur de votre bien, celle à laquelle vous l’avez vendue, devra être mentionnée dans le contrat.

Par la vente à réméré, vous ne perdez pas totalement la propriété de votre bien. En effet, il vous reste la possibilité de le racheter après le délai indiqué dans le contrat de vente à réméré. Et vous n’aurez pas à vous fier, à ce moment-là, de la valeur du marché. Celui à qui vous avez vendu le bien n’a pas le droit de demander des intérêts sur votre propriété.

Les inconvénients d’une vente à réméré

Mais attention, si vous n’êtes pas en mesure de respecter les délais de validité du contrat de  vente a réméré, vous risquez tout de même de perdre la propriété de votre bien. Après la durée du contrat, qui y sera d’ailleurs indiqué, le vendeur pourra en disposer comme bon lui semble. Il y a donc tout de même un risque.

En outre, vous ne pouvez pas mettre en vente, même à réméré, un bien qui est encore sous le joug d’un crédit ou d’une hypothèque. Vous devez en être totalement le propriétaire pour ce faire.

Enfin, trouver des investisseurs pour ce type de transaction peut être compliqué. Heureusement, il y a les courtiers immobiliers spécialisés en la matière qui sont disponibles sur le Net.

Comment faire une vente à réméré ?

Envie de vous lancer dans la vente a réméré ? Sachez qu’en plus du courtier, vous aurez besoin d’un notaire pour ce faire. En effet, un contrat de vente à réméré ne se signe pas sous seing privé. Il faut un acte notarié et enregistrer la transaction officiellement pour éviter les arnaques. Par ailleurs, le notaire peut vous aider dans la rédaction du contrat de vente. Il y a quelques mentions obligatoires à respecter pour que le contrat soit valable. On parle entre autres de la durée de détention du bien qui, selon le Code civil français, ne doit pas dépasser les 5 ans, les modalités de rachat du bien en question, etc.

À l’instar d’une vente immobilière classique, vous devez aussi passer par un diagnostic immobilier pour proposer votre bien à une vente à réméré. Cela vous permettra d’en connaitre réellement la valeur. Le prix auquel vous vendez votre propriété devra aussi être indiqué dans le contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *