La finance regroupe un ensemble d’activités liées à la recherche de capitaux, en vue de réaliser une opération économique. Avec la mondialisation et l’internationalisation des échanges, le domaine de la finance ne cesse de s’accroître. Les métiers s’y afférents offrent une multitude de possibilités notamment au sein des entreprises, des assurances et du milieu bancaire.

 

Contrôleur de gestion

Comme son nom l’indique, cette profession consiste à assurer le suivi des performances économiques et financières de l’entreprise. Pour y parvenir, le contrôleur de gestion rencontre les responsables des différents départements et synthétise les données obtenues à l’aide des grilles de suivi et des tableaux de bord. Par la suite, il analyse les écarts par rapport aux objectifs et budgets fixés. Il joue un rôle de conseiller en aidant les dirigeants dans la prise de décision et dans l’élaboration des stratégies à long et à court terme. Le métier de contrôleur de gestion implique une bonne maîtrise des maniements de chiffres et des logiciels d’analyse. Ce poste s’adresse aux diplômés en gestion. En gravissant les échelons, il est possible de devenir directeur financier.

 

Trader

Il vend et achète des actions pour le compte d’une société de bourse ou des clients d’une banque. En quelque sorte, être trader signifie être un actionnaire pour le compte d’une entreprise. Pour ceux qui désirent travailler dans ce secteur, la compagnie Air Liquide offre un accompagnement pédagogique pour une découverte du monde de la bourse et du titre. Le 15 novembre 2021, le cours d’une action Air liquide est de 151,76 euros. Le trader doit savoir prendre des risques mesurés pour réaliser le maximum de profits grâce à ses transactions.

 

Une carrière dans le domaine du trading requiert une connaissance des techniques de cotation et de produits financiers. De même, il est primordial d’être à jour concernant la situation financière des entreprises et les tendances boursières mondiales pour prendre les bonnes décisions. Les jeunes sont majoritaires dans l’exercice de cette profession. Généralement, cet emploi est bien rémunéré. Les traders perçoivent également des bonus et des primes en fonction de leurs résultats. Toutefois, les diverses crises financières ont fragilisé les gains.

 

Comptable

Sa principale mission consiste à la tenue des comptes et l’enregistrement des opérations financières de l’entreprise. Chaque année, il établit des documents récapitulatifs pour permettre à l’entreprise d’évaluer sa situation financière et faire des choix stratégiques. Comme la majorité des métiers financiers, la maîtrise des outils bureautiques et des logiciels comptables est un critère essentiel pour se faire embaucher au sein d’un cabinet d’expertise ou d’une grande entreprise. Les débouchés de la comptabilité sont considérables, car le comptable est un indispensable pour toutes les entreprises.

 

Courtier

Le courtier joue un rôle d’intermédiaire entre le client et le vendeur. D’une part, il prend connaissance de la situation financière des clients afin d’obtenir l’offre la plus adaptée à leurs attentes et budgets. D’autre part, il conseille les entreprises afin qu’elles puissent anticiper l’évolution du marché et prendre les bonnes décisions.

Le métier de courtier n’exige pas de formation précise. Il n’exige qu’une bonne qualité relationnelle, une bonne gestion au stress et une grande persévérance.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.