La rentabilité potentielle d’un investissement n’est pas tout, il faut rester cohérent tout au long de la réflexion et privilégier le recours à des conseillers en gestion de patrimoine. Dans le long processus qui précède un investissement, le plus important réside dans les recommandations des professionnels. Certes, investir dans une résidence de services est un marché en plein essor et donc un secteur fiable car il est synonyme de certains rendements. Cependant, certaines précautions doivent être prises en compte avant de se lancer dans un tel investissement afin d’éviter de nombreuses déceptions.Même si dans le cadre de cet investissement la localisation ne représente pas le facteur primordial, voici quelques aspects pour vous montrer qu’il est important d’investir dans une ville où il fait bon vivre et surtout apprécié par la population âgée.

La vérification des conditions de bail

Ne négligez pas cette première étape, car le bail commercial vous liera à l’exploitant de la résidence pour la durée de votre investissement LMNP. Le plus souvent, l’exploitant prend en charge les charges locatives habituelles, le renouvellement et l’entretien du mobilier, la mise aux normes des dispositifs médicaux, les assurances (responsabilité civile et professionnelle), la taxe sur les déchets ménagers, les gros travaux spécifiques. Le site  http://investissement-lmnp.fr  vous relate plus de détails à ce propos.  N’hésitez pas à visiter ce site.

 

La vérification du taux de remplissage

A priori cet élément ne vous concerne pas directement puisque vous avez directement signé un bail commercial avec le gestionnaire de la résidence vous permettant de vous libérer des soucis de gestion. De plus, les commerciaux contiennent une obligation de résultat qui garantit le paiement des loyers par le gestionnaire et donc les revenus de l’investisseur ne dépendent en aucune façon du taux d’occupation de la résidence. Soit, le taux d’occupation reste néanmoins un facteur primordial révélant la santé financière de la résidence et de son opérateur.

Le refinancement d’une location meublée ?

C’est très intéressant de refinancer partiellement une location meublée dont le crédit arriverait à échéance “trop tôt”. En revenus fonciers on serait contraint par la théorie des emprunts substitutifs mais en BIC on est libre de le faire ! En principe, il convient que le crédit arrive à échéance au moment du départ à la retraite afin que les recettes complètent les pensions des régimes obligatoires.

Conclusion

Contrairement à la location meublée classique, il convient d’être extrêmement précautionneux sur le choix de l’activité et sur la qualité du gestionnaire afin de pérenniser vos loyers. Cela concerne, l’investissement en LMNP résidence services avec bail commercial.

Ainsi, il faut adapter vos objectifs pour investir en LMNP devront être adaptés aux caractéristiques des résidences meublées : pas pour une revente à moyen terme, mais pour vous créer des compléments de revenus immédiats ou futurs, qui seront sécurisés et peu imposés. Pour sécuriser vos revenus complémentaires et valoriser votre investissement immobilier dans le temps, il est fortement conseillé de sélectionner la résidence en LMNP. Il est donc nécessaire d’être plus attentif au prix et au montant du loyer net de charges, à l’activité de la résidence, l’emplacement, …etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *